Ma routine cheveux : des tops, des flops, mais une certitude

Bonjour!

Aujourd’hui, on cause cheveux et plus précisemment des shampoings et après shampoings que j’utilise actuellement.

Depuis maintenant 2 ans, je me suis attelée à éliminer les silicones de mes cheveux. J’ai eu une période de « vide shampoings siliconés » mais depuis janvier, plus aucun n’en contient.
Certes, je ne suis pas 100% sans silicones, j’ai encore des produits à terminer mais dont l’usage est plus restreints donc plus longs à finir (notamment les sprays thermoprotecteurs et mon spray de protection solaire à l’odeur chouchoute).
Néanmoins, depuis janvier, je vois déjà la différence. Et je peux désormais voir facilement lorsqu’un produit ne me convient pas.

J’ai également changé ma façon d’utiliser ces shampoings. Auapravant, j’entamais un bidon et je l’utilisais jusqu’à le terminer avant d’en entamer un autre.
Et puis, une blogueuse indiquait changer régulièrement et que ses cheveux appréciaient.
J’ai donc instauré moi aussi un roulement. Et le résultat me convient bien.
Je procède donc ainsi : chaque combo shampoing- après shampoing est utilisé une semaine (je me lave les cheveux chaque jour) puis rangé au placard en attendant que son tour revienne.

En ce moment donc, j’utilise :

-Douce Nature Argan : shampoing et après-shampoing
doucenaturearganrose
On commence par le flop ^^
Ces 2 produits me semblaient prometteurs : huile d’argan et karité, le combo pour nourrir efficacement. Oui, mais non. Le shampoing ne me convient absolument pas, mes cheveux ressortent aussi secs que de la paille. L’après-shampoing ne rattrape pas du tout le souci.
Et pour courronner le tout, leur parfum est vraiment bof, limite rance.Il mousse difficilement.
Le shampoing finira en savon pour les mains. L’après-shampoing sert toujours, vous le verrez un peu plus loin dans cet article.

– L’Occitane, shampoing volumateur aux 5 huiles essentielles (et son AS associé)

occitaneHEvol
Pas d’AS sur la photo, je l’avais déjà vidé et jeté, oups!
Un semi-flop pour ce combo.
Le principe de base me plaisait bien, des HE, du naturel (attention il me semble me souvenir que c’est le seul de la gamme à ne pas contenir de silicone), bref j’étais optimiste.
Sauf que, son parfum est très masculin et peu agréable. Il mousse peu.
L’AS c’est pareil, même parfum donc bof.
Le rendu final, ce sont des cheveux fins, ternes et secs.
Bref, pas glop.
J’ai également remarqué que les semaines où j’utilise le shampoing, j’ai quelques démangeaisons, ça gratouille. Ce n’est absolument pas glam.
L’AS est terminé (j’avais pris une taille voyage pour tester), donc je vais le remplacer par un autre en attendant de finir le shampoing. Mais je ne rachèterais pas ce combo.

– Franck Provost Expert Brillance et Biopha AS

provostbiopha
Enfin un combo gagnant!
Tout bon pour ce shampoing trouvable facilement en grandes surfaces pour un prix très raisonnable. Il lave bien, mousse bien et mes cheveux ressortent légers et brillants.
N’ayant pas trouvé d’AS de la même gamme (existe-t-il d’ailleurs?), je l’ai associé à un AS de la marque Biopha. Cette marque n’a fait qu’un seul AS, qui convient à tous les types de cheveux. Sa texture crème est très sympa, son parfum discret. Il pourrait avoir tout bon mais je lui ai quand même trouvé un défaut : son tube est trop petit! Il ne dure pas assez longtemps, j’ai du en racheter un et je ne suis pas sûre qu’il me permette de terminer le bidon Provost non plus (certes le Provost est un méga format). Et, du fait de ce format un peu petit, son prix est un peu élevé (et ce n’est pas un label bio qui me fera digérer cette différence de prix, y’a de l’abus quand même).

– Douce nature Fleur de shampoing et AS Argan
doucenaturefleurarganrose
Je vous l’avais dit que l’AS reviendrait ^^
Seconde chance pour la marque Douce Nature, et cette fois, c’est gagné. Mon premier test de shampoing solide. J’étais très septique et mes craintes se sont envolées.
J’appréhendais sur l’utilisation d’un shampoing solide : comment savoir si on a assez de produit? est-ce que ce sera facile à prélever? le stockage, on fait comment? et ça va pas emmêler mes cheveux?
Finalement, après avoir tâtonné, j’ai trouvé mes marques.
Première marque : il faut avoir le cheveu bien détrempé pour frotter la fleur solide dessus. on frotte aussi dans les mains.
Au final on a une dose correcte de shampoing.
Deuxième marque : le premier shampoing ne mousse jamais (du moins avec celui-ci). Le second c’est une peu mieux. Mais faut la vouloir la mousse hein!
Troisième marque : il faut bien faire sécher la fleur de shampoing, ne pas la laisser dans de l’eau stagnante. (et le crochet fourni par la marque ne tient absolument pas sur les carreaux de faïence hein, on ne compte pas dessus).

Sinon, le shampoing en lui-même me fait crisser les cheveux sous la douche, sensation étrange mais impression de propre.
Associé à l’AS Argan (dont l’odeur est toujours infecte), il fait des merveilles. Cheveux souples, légers, brillants et, ô miracle, le démêlage est juste magique. Pourtant, à frotter sur mes cheveux, j’aurais pensé le contraire.
Bref, je rachèterais sans hésiter cette fleur de shampoing (pas l’AS hein).

– Desert Essence, Noix de coco

DEcoco
Ma révélation! J’avais un peu peur que cette gamme pour cheveux secs soit trop riche pour moi. Finalement non. Le shampoing mousse bien, l’AS nourrit ce qu’il faut, mes cheveux ressortent légers et brillants. Le démêlage esr également facilité.
Vous l’aurez compris, ce combo est LE combo gagnant de cet article.
Le seul hic : difficile à trouver en france. Commandé sur Iherb, avec les fdp, il me revient à moins de 5€. En France, le moins cher trouvé hors fdp = 9€. Je l’ai même vu à 36€ sur certains sites (euh faudrait voir à pas déconner hein quand même les gars)
Ma prochaine commande Iherb renflouera mon stock de façon conséquente ^^

– Desert Essence, Framboise

DEframb
Bon, alors c’est une semi déception. Bah oui, après avoir vu les effets de la noix de coco, je me suis dit que la version framboise pour cheveux ternes ferait des miracles. Ben non. La gamme noix de coco fait mieux le job en terme de brillance que cette version framboise spéciale « rehausseur de brillance ».
Sinon j’ai le cheveu léger hein, brillant un peu, mais moins. Donc je ne pense pas racheter cette gamme.
Et le parfum n’est pas mirobolant non plus.

Enfin voilà!
Donc chacun de ces combos me sert pendant 7 jours consécutifs, puis je passe au suivant et ainsi de suite. Cela permet également de faire durer le plaisir des produits qui plaisent (bon ça fait aussi durer ceux qui plaisent pas, mais c’est le jeu).

Au final, mes cheveux apprécient et sont de plus en plus forts et brillants. Je précise également que le mercredi et le dimanche, je n’utilise pas les AS mais un masque (faudra que je vous en parle, j’en ai trouvé un tip top).

Ma certitude? Les silicones je les oublie, je les banni (autant que possible en tous cas).

Merci d’avoir lu mon pavé ^^
A bientôt!

Battle de sprays thermoprotecteurs : Wella, Furterer, Desert Essence et Leonor Greyl

Bonjour!

Ayant depuis quelques temps une coupe de cheveux plus courte (enfin, coupés aux épaules fin novembre 2012, ils ont déjà pas mal repoussés), il m’est désormais plus facile de m’adonner aux joies du lisseur.

Avec parcimonie tout de même, du bon matos (faudrait quand même que je vous présente mon précieux un jour) et surtout une protection pour mes cheveux.

Aujourd’hui, je vous propose un comparatif de 4 sprays qui se sont succédés dans ma salle de bain (ok ils y sont toujours, difficile d’arriver au bout de ces bêtes là). Attention, article fleuve.

thermoprotecteurs

J’ai commencé par un spray acheté dans une boutique spécialisé dans les produits de coiffure : le High hair Flight Iron spray de Wella.

Il est biphasé, il faut donc l’agiter avant de vaporiser.

Son utilisation n’a rien de sympathique : il sent fortement l’alcool et, après lissage, les cheveux sont rêches et ternes.

Niveau compo : alcool et silicones, bref, pas beau.

Mon premier achat, à l’époque je ne surveillais pas les compos. Son prix (de mémoire) environ 10€.

Deuxième au banc d’essai : le spray Lisséa de René Furterer. Celui-ci m’a été envoyé par la marque pour test. Une petite révélation olfactive. Il sent bon! Le Wella a été remisé direct.

Lisséa, c’est un flacon tout simple mais pratique, qui fonctionne bien (oui c’est important de le dire mais combien de fois mes sprays se « cassent » et pis ben, adieu la fonction spray).

Mes cheveux sortent un peu plus brillants de l’étape lisseur.

On se le procure facilement en parapharmacie pour environ 15€.

Néanmoins, il n’est pas parfait, hélas. Il contient des silicones. C’est bien dommage mais c’est ce qui rend les cheveux brillants.

Deuxième point négatif, il a un effet secondaire sur mon carrelage (que je n’avais pas remarqué avec le Wella).

Dans ma salle de bain, je me lisse les cheveux toujours au même endroit (aka devant le miroir, comme beaucoup je suppose). Cette zone de carrelage est une patinoire! Bon ça part au nettoyage hein, mais je ne lessive pas mes sols tous les jours donc gare aux glissades!

Un spray sympa donc si vous ne souhaitez pas éviter les silicones sur vos cheveux.

Personnellement, je suis partie en quête d’un spray sans silicone.

Et j’ai galéré…

Mais j’ai découvert la marque Desert Essence, quasi introuvable en France (ou alors à prix d’or!! on est des dindes certes mais faudrait voir à pas nous prendre pour des nouilles)

J’ai donc passé une commande sur le site Iherb (aux States, wouhou!) en complétant bien sûr pour amortir les frais de port.

Au final, si je prend mon total de commande (fdp compris) divisé par le nombre d’articles (4) je n’ai payé chaque article que 5.5€ environ (une boutique anglaise me proposait ce spray pour 22e port compris, les shampoings en France, les moins chers trouvés sont à 10€ hors fdp, hallucinant lnon?)

Bref.

Une fois le colis arrivé (2.5 semaines), je m’empresse de vérifier : zéro silicone.

Trop chouette!

Sauf que….il pue.

Il ne pue pas l’alcool comme le Wella hein, non il pue le rance.

La noix de coco du shampoing je l’adore, mais là dans le spray non, c’est juste immonde (j’ai un gros souci avec l’odeur de rance, je pense que je la renifle trop facilement). Dommage

Niveau utilisation ben peu de plaisir vu l’odeur. Du fait de l’absence de silicone, les cheveux sont de nouveau rêches et ternes.

Gros dilemne donc : un spray qui sent bon mais compo bof OU un spray qui pue mais compo clean????

Silicone ou not?

Ma solution? Je l’ai trouvée aux soldes!

Durant les soldes d’été (là de suite maintenant), je tombe sur un spray Leonor Greyl protection et volume. Au point où j’en suis, un de plus, un de moins…

Je zieute la compo : pas de silicone! une étiquette de -50% finira de me convaincre.

Je teste à la maison….il sent bon! (bon c’est pas l’extase non plus mais c’est carrément mieux!).

Résultat : mes cheveux sont lissés, doux et brillants.

J’adore ce spray!

Ses points faibles? le prix hors réduc, pis je crois que je ne le retrouverais pas, production stoppée? snif!

Voilà pour ce gros article. Merci à celles qui m’auront lu jusqu’au bout ^^

A bientôt!

Shampoing et soin FIORAVANTI de Furterer, mon test

bonjour!

Je vous avais parlé en janvier de mon colis du groupe Pierre Fabre. Celui-ci contenait notamment un shampoing et un après-shampoing de la gamme FIORAVANTI.

Les ayant terminé, je peux enfin vous donner mon avis dessus.

De quoi parle-t-on, pour commencer. Il s’agit de la gamme Fioravanti de chez René Furterer, qui doit redonner leur brillance aux cheveux ternes.

colis-furterer

Ce qui tombait bien car j’étais en pleine période transitoire pour revenir à des produits sans silicone et mes cheveux étaient bien ternes.

A l’utilisation, je noterai juste un point négatif sur le shampoing : le packaging : le produit est trop pâteux pour sortir facilement de la mini ouverture du tube. Après 4 utilisations galères, j’ai transvidé dans un petit pot. Il faudrait élargir l’ouverture, vraiment, j’étais obligée d’appuyer avec mes 2 mains pour faire sortir difficilement un peu de produit. Alors sous la douche, avec les mains mouillées, jvous raconte même pas….

Autre point un peu négatif mais là c’est vraiment personnel, qui concerne les 2 : le parfum. Je le trouve un poil trop masculin et pharmaceutique. Mais bon, je suis difficile en odeur 😉

A part ça, j’ai apprécié utiliser ces produits. Le shampoing mousse bien et laisse les cheveux aériens. L’après-shampoing ne nécessite aucun temps de pose, c’est très pratique (il est bien fluide donc sort facilement du tube et s’étale aussi bien dans les cheveux). Il est efficace concernant le démêlage.

Après séchage, les cheveux sont très doux.

Niveau brillance, j’ai effectivement retrouvé une brillance sympa. Est-ce dû uniquement à ces produits ou à mon retour au sans silicone, je ne saurais dire.

Par contre, le gros changement que je n’avais pas constaté lors de mon premier passage au sans silicone, c’est au niveau de la perte de cheveux. D’habitude, que ce soit avec ou sans silicone, chaque jour ma brosse est pleine de cheveux. Je devais la nettoyer chaque jour. Là je me suis étonnée en n’y ayant pas pensé depuis plusieurs jours et en ne découvrant que quelques cheveux sur la brosse. Je perds donc moins de cheveux et ça c’est top!

Voilà, j’ai donc été ravie de découvrir cette gamme. Elle m’a fait du bien aux cheveux!

Disponible en parapharmacie.

Des reflets sans passer par la case coloration?? oui!

Coucou!!

Pour ma reprise de publication, mon gros coup de cœur pour les cheveux.

Je vous avais déjà expliqué ici que je cherchais à avoir des reflets roux dans les cheveux, mais sans vouloir pour autant passer par la case coloration.

N’en ayant jamais fait, je souhaite éviter cette étape à mes cheveux (même si je suppose qu’aujourd’hui certaines colorations ne sont quasi pas agressives avec la fibre, n’étant pas douée de mes doigts, je sens bien le gros ratage). D’où ma recherche de soins qui colorent un peu et non d’une coloration réelle.

J’ai découvert sur un blog récemment (merci hellocoton) un soin raviveur de couleur, qui ne contient pas de silicone (magnifique!) mais qui contient suffisamment de pigments pour colorer un brin les cheveux. Il s’agit de la gamme Phytogloss (de Phyto vous l’aurez deviné) et c’est magique!

 

Pourquoi? Parce que c’est pratique!

Et oui, pas de mélange, de pinceau pour appliquer, rien. Juste un flacon pompe, des gants, on pompe, on étale, on attend, on rince et basta!

Hey, pour une feignasse comme moi, c’est royal!

Donc, en vrai ça donne quoi? J’ai fait plusieurs tests : le premier j’ai suivi scrupuleusement à la lettre les consignes : 8 pompes réparties sur la chevelure, 5 min de pose. Mes reflets étaient très légers.

Bon, à la base, c’est pour des cheveux déjà colorés, les miens ne le sont pas donc la couleur est un peu plus difficile à prendre.

La semaine suivante, un peu plus de produit et 10min de pose. Là, les reflets étaient plus prononcés.

Cette fois-ci, j’ai mis toutes les chances de mon côté : le shampoing préalable à l’eau bien chaude pour ouvrir les écailles, 12 pompes de produits bien réparties sur la chevelure (je préfère quand même éviter trop près des racines) et 15min de pose puis rinçage à l’eau froide pour refermer les écailles.

Cette fois, les reflets se voient vraiment bien sans pour autant faire artificiel. Les photos parleront d’elles-même je pense.

Pour rappel, mes cheveux avant c’était ça (photo datant de juillet)

et voici le après :

J’adore!

Voilà mon coup de cœur de l’été!

Dispo en parapharmacie, 14,90€ environ le flacon. Disponible donc en version reflets cuivrés, reflets dorés, platine, reflets chocolats et reflets noisette.

J’hésite à tester le noisette. J’aime bien le cuivré quand même ^^

Du volume, du pep’s et de la texture dans les cheveux? Sugar Shock!!

Bonjour!

Aujourd’hui, un « concurrent » au Surf Spray de Bumble & Bumble, avec le spray Sugar Shock de Tigi. Enfin, concurrent, c’est vite dit, chacun a son slogan, son effet.

J’avais parlé du Surf Spray ici. Il rend en effet assez bien le « retour de plage » et a un parfum un peu iodée.

Le spray Sugar Shock, lui, a un parfum sucré, délicieusement bon. Il promet un effet ébouriffé en cas de vaporisation à la va vite ou une effet volume, texturisant et une grande tenue si on travaille couche par couche.

Bref, pour rappel, voici mes cheveux avant (et là, y’a 5min entre le avant et le après, donc c’est test en temps réel!), donc cheveux longs, châtains et légèrement ondulés.

Ensuite, pulvérisation du spray : tête en bas, j’ai pshitté sur les longueurs, un peu à la racine puis dans les mains pour froisser le tout et décoller les racines.

Et voilà!

Alors ça ne se voit pas mais j’ai plus de volume, notamment aux racines. Le spray sèche très vite donc il faut aller vite en travaillant.

Mes cheveux sont un peu plus « rigides » là où le spray a agit. Les ondulation un peu plus marquées. J’ai attaché mes cheveux ensuite, et même après quelques heures attachés, ils ont toujours le même volume lorsque je les libère.

Et puis, ce parfum gourmand….j’embaume!

Bref, ça change un peu du surf spray et pour moi ils se valent.

Du Christophe Robin pour mes cheveux (je l’vaux bien) : masque soin nuanceur de couleur

Enfin un article!!

Oui, je sais, je ne suis pas assidue. Mais beaucoup de choses à faire en ce moment, pleins de chamboulements (déménagement bientôt, animaux adoptés…) bref. Petite semaine de congés qui démarre, je prend le temps de publier un peu.

Voici un produit que j’ai commencé à utiliser par pure envie de découverte.

Posons les bases : j’ai toujours les cheveux longs et ils sont naturels, aucune coloration ni décolo, rien d’agressif. Les cheveux blancs commencent à apparaitre, mais je n’ai pas envie de commencer les colorations, mes cheveux ayant des reflets et des mèches naturellement, je trouve dommage de tout unifier.

Et puis, pour l’avoir vu sur plusieurs blogs, je vois un masque qui colore temporairement les cheveux. En regardant plus d’avis, je constate que pour certaines l’effet est très léger voire inexistant. Voilà donc ce qu’il me faut, aucun risque de ressortir trop colorée! Et puis, ça semble facile d’utilisation. Je profite donc d’une réduc sepho (dispo en ligne uniquement dans ma région) pour l’acheter (passk’il est pas donné quand même! 36.90€ le pot!!!sigh!)

J’ai choisi le Roux vénitien, pour renforcer mes reflets blond/roux.

Côté application, y’a pas plus simple : on étale sur les cheveux comme un masque classique, en évitant au mieux les racines, sinon ça risque de colorer un peu la peau du crâne.

Pour le temps de pose, j’ai testé les 30min réglementaires, conseillées sur le pot. Cela n’a pas suffit. La « couleur » ne se voyait pas. Mes cheveux n’étant pas habitués aux colorations, la prise n’en est que plus difficile.

La fois suivante, j’ai laissé posé une heure entière (même pas peur!). Ne voulant pas les envelopper dans un tissu qui absorberait le soin, je les ai simplement maintenus par des pinces. Attention, la photo de la coiffure qui tue!

C’est avec ce temps de pose que la peau s’est légèrement colorée. Donc vaut mieux éviter la peau 😉

Une fois posé, il suffit de rincer, comme n’importe quel masque.

Une grosse mise en garde (je l’avais lue quelque part et ça m’est arrivé aussi) : au rinçage, le masque rend le sol (baignoire ou douche) très très glissant!! Gaffe donc. Perso, j’ai juste failli m’étaler royalement dans la baignoire, moment de solitude intense…

Concernant le rendu final : j’ai obtenu de jolis reflets, très discrets. Moi je les voyais, mais mon entourage n’a rien remarqué de prie abord. En discutant de la chose, effectivement ils remarquaient de subtils changements. Moi ça me convient très bien, du changement insoupçonnable côté couleur mais de bons reflets roux. J’ai aussi remarqué le changement via mes mèches blondes. Il me reste, de ma toute jeunesse blonde, une mèche de chaque côté du visage. Ces mèches n’étaient plus blondes, mais couleur caramel.

Par contre, la grosse différence, c’est au niveau du toucher. Les cheveux ressortent supers doux de ce masque et ils le restent pendant très longtemps ensuite! C’est vraiment magique, premier soin qui me rend les cheveux aussi doux.

Je n’ai pas parlé du parfum du masque : il sent correctement bon. L’odeur n’est pas parmi mes préférées mais ça reste correct.

Voilà voilà, un bon masque, un peu cher, mais qui remplit son rôle de mon point de vue.

Dispo sur sephora et sur la boutique en ligne de Christophe Robin, au même prix (donc autant avoir une réduc sepho ^^)

Mes cheveux comme à la plage mais sans la plage…

bonjour!

Récemment, jme suis fait plaisir sur Sephora.fr. Avec les 20% récurrents, impossible de ne pas se faire plaisir.

J’avais repéré depuis quelques temps un produit dont je vous reparlerai bien sûr, et pour compléter la commande j’ai pris des ptits produits « accessoires » pour les cheveux. Envie de tester tout ça.

Voici tout d’abord le Surf Spray de Bumble&Bumble.

Non ça ne nous transforme pas en bombasse du surf, mais ça permet d’apporter une touche wavy à la chevelure. C’est même marqué sur le mini packaging : « Retrouvez les splendeurs d’un bain de mer d’été avec une chevelure sexy, folle et façonnée par le vent »

Rien que ça! Comment résister? hein? bref je l’ai donc testé. Mon avis est plutôt mitigé. Mais après, je n’ai peut être pas la bonne texture de cheveux, la bonne longueur, la bonne application….

On va déjà faire un avant-après. Voici mon « avant » : j’ai les cheveux longs voire très longs, qui ondulent légèrement. Sachant que, pour amplifier l’ondulation naturelle, j’utilise de petits stratagèmes : le soir, je ne sèche pas mes cheveux, je les essore avec une serviette, les démêle et les coiffe en chignon tout simple (entortillés et maintenus par un chouchou). Je me couche ainsi, le lendemain, en général, le chouchou est parti dans les draps et mes cheveux n’en font qu’à leur tête, mais ils sont bien ondulés. Après démêlage, ça s’estompe mais il reste une « matrice » générale.

Pour le Après : la notice indique « vaporiser sur cheveux secs ou humides, coiffer et laisser sécher ou utiliser un diffuseur ». Ouaich ouaich…et pour les nouilles? Bon, allez, je vaporise par petites touches et je « froisse » avec mes doigts. J’en remets par ci par là. Et ça donne ça :

et de devant :

donc le résultat? Au début oui ça fait onduler un peu plus, disons que ça renforce les ondulations déjà présentes. Je pense pas qu’un cheveux lisse se mette à onduler d’un coup, faut pas rêver. Ensuite, en séchant, les ondulations retombent un peu mais semblent tout de même fixées par le produit.

Le plus gros effet du spray est dans l’aspect même du cheveux. Oui, on dirait qu’ils ont pris le sel marin : cheveux mats, la brillance est partie, aspect sec et froissé. Et bonjour les noeuds! Mais c’est ça aussi, le retour de plage 😉

Par contre, il faut impérativement se laver les cheveux le soir, car ce spray assèche (d’où l’aspect mat du cheveux).

Côté parfum, pas d’odeur particulière donc c’est cool.

Bref, c’est sympa, ça donne un petit style mais c’est pas phénoménal non plus hein 😉

 
Edit : on m’a demandé la composition!

Ingrédients : Eau, Magnesium sulfate, Macrocystis Pyrifera (Kelp) Extract, Ascophyllum Nodossum Extract, Isoceteth-20, Citric Acid, PPG-5-Ceteth-20, Phenoxyethanol, Potassium Sorbate, Citronellol, Alpha-Isomethyl-Ionone, Hydroxyisihexyl 3-cyclohexene Carboxaldehyde, Linalool, Limonene, Hexyl Cinnamal, Butylphenyl Methylpropional, Fragrance

bisous

Previous Older Entries