Mes armes anti boutons : Sampar et Avène

bonjour!

Aujourd’hui, on est glamour et on parle boutons, imperfections, spots, bref ces petits trucs qui nous enquiquine bien quand ils apparaissent.

Ayant une peau mixte, j’ai régulièrement des boutons qui surgissent (oué jsuis aussi une fille, donc c’est récurrent, arf!).

De manière générale, mon front est souvent parsemé de mini boutons, qui sont invisibles une fois mon make up fait. Mais régulièrement, de plus importants débarquent sur les reste du visage. Il y’a les boutons qui restent rouges et ne font pas mal, ceux qui font un peu mal, ceux qui deviennent blancs et puis ceux qui sont sous la peau et qui font très mal.

Pour tous ces « spots », j’utilise des remèdes plus ou moins barbares. Durant mon adolescence, mon arme c’était l’eau de cologne appliquée après avoir percé et vidé le bouton blanc (jvous avais dit que ce serait glamour!!). Alors oui, ça picote. C’est le but😉. Ma maman disait « si ça pique, c’est que ça marche ».

D’un sens, j’ai gardé ça à l’esprit.

Aujourd’hui, même si j’ai toujours ce flacon de cologne dans mon placard (un flacon en verre bien vieux transmis par ma maman)pour les désormais plus rares boutons blancs à désinfecter, j’utilise aussi des méthodes plus douces ^^

Voici les 2 derniers remèdes « miracle » testés : le Stylo absolu pureté de Sampar et le « crayon » Cleanance d’Avène.

samparavene

Les 2 sont très différents mais s’utilisent de la même façon. On les applique lorsque le bouton est là ou lorsqu’il commence à se faire présent sous la peau.

Pour le Sampar (19,90€ le bestiau quand même), il s’agit d’un roll on. La bille en métal a un effet glaçon plutôt sympa. Elle délivre un produit très parfumé. On sent très bien les plantes contenues dans ce liquide. Le produit est rapidement absorbé par la peau.

Il peut arriver que ça picote, plus ou moins, ça doit dépendre du bouton. Personnellement ça ne me dérange pas (toujours cette notion de « si ça pique, ça marche »). Mais parfois, ça picote sévère donc bon. Les peaux les plus sensibles pourraient ne pas le tolérer, je suppose.

Néanmoins, j’ai constaté une réelle efficacité. Les boutons disparaissent rapidement. Ceux qui sont sous la peau et font un mal de chien ne mûrissent pas jusqu’au point blanc. Le stylo Sampar les arrête avant.

 

Concernant le Cleanance d’Avène (moins de 10€ environ), il s’agit d’un stick très fin que l’on fait sortir en tournant l’embout du stylo. Il faut donc apposer le stick en frottant et appuyant un peu sur le bouton. Cela dépose le produit qui reste un peu visible.

Aucun picotement ni autre sensation après l’application. Pas de parfum non plus. Ce produit peut donc convenir à tous.

Il semble également tenir ses promesses d’assèchement, il m’a semblé, au même titre que le Sampar, que mes boutons disparaissaient plus rapidement.

Le seul reproche que je ferai est sur la mine de produit. Je l’ai régulièrement cassée, lorsque j’appliquais le produit, puisqu’il faut légèrement appuyer pour qu’il se dépose. C’est dommage car j’ai perdu un peu de produit comme ça.

Ces 2 produits m’ont donc paru efficaces. Néanmoins ma préférence va au Sampar, même s’il est largement plus cher. J’apprécie le côté liquide qui est absorbé rapidement. J’apprécie aussi le côté « qui pique » (jsuis un peu maso parfois ^^) ça donne l’impression que le produit a vraiment une action.

Je l’ai d’ailleurs racheté mais pour l’instant j’utilise un autre roll on de chez Anatomicals. A tester sur la durée😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :