Lierac Prescription : la gamme qui ne veut pas de moi

bonjour!

Aujourd’hui, je vous parle d’un petit souci avec Lierac Prescription.

LA gamme dont tout le monde a parlé récemment. Donc forcément LA gamme dont j’attendais beaucoup.

J’ai eu la chance de remporter un lot sur leur jeu facebook. Et je l’ai ouvert le mois dernier, pleine d’espoir et les yeux brillants.

Et ma peau m’a dit non.

Et c’est la tristesse  -_-

Reprenons depuis le début.

J’ai reçu un lot comportant la solution kératolytique anti-imperfections et le gel concentré anti-imperfections.

lieracprescription

Après lecture du mode d’emploi, j’ai intégré ces 2 produits à ma routine de la façon suivante :

– le matin, le gel en place de la crème matifiante

– le soir, la solution kératolytique après la douche, sans avoir d’étape brumisation ensuite (puisqu’il est conseillé de ne pas la rincer).

Au début, j’étais dans la béatitude de la découverte ^^

La solution et le gel ont un peu la même odeur : un parfum iodé (sûrement grâce à la présence d’eau de source marine) plutôt acide, qui réveille et stimule.

Le flacon de la solution délivre peu de produit, il faut faire plusieurs va-et-vient sur le coton pour avoir une dose correcte.

Le gel est doté d’un flacon pompe qui délivre la bonne dose de produit.

Les flacons sont en verre brun, ça me rappelle la verrerie de labo. Certes, ça fait sérieux et pharmaceutique, ça ne me déplait pas. Je pense que certaines préfèreront un packaging plus girly (mais bon perso, je m’en fiche).

Par contre, attention à celles qui échappent facilement les choses, ça pourrait être dangereux…

Après l’application de chacun des produits, j’ai remarqué une sensation collante sur la peau. La texture du gel est également hyper siliconée, ça m’a un peu déplu. Mais la sensation collante est un peu désagréable.

Parlons du souci qui me concerne personnellement.

Dès la première journée d’utilisation, j’ai ressenti quelques picotements. Rien de bien méchant à première vue, j’avais quelques imperfections, j’ai pensé que j’avais du les égratigner donc que ça picotait comme si je les désinfectais.

Le souci, c’est que chaque jour, ça recommençait, sur des zones de plus en plus larges. Et ces picotements apparaissaient avec les 2 produits, donc matin et soir.

J’ai contacté Lierac via leur formulaire.

La personne m’a dit qu’à priori, je fais une réaction à la solution. Elle me conseille donc d’espacer l’utilisation de la solution, ce que j’ai fait.

Sauf que les picotements continuaient avec le gel le matin.

J’en suis venue à redouter le moment de l’application du gel.

Je n’avais donc plus de plaisir à me chouchouter le matin (alors que j’avais complètement stoppé la solution).

Personnellement, il me faut une dose de plaisir pour utiliser régulièrement un produit. Je veux bien que cette gamme s’inscrive dans un programme bien précis, qu’elle se veuille plus dosée que d’autres produits, plus scientifique, plus efficace. Mais sans un minimum de plaisir, je ne peux pas. Les picotements devenaient ma hantise.

Et, concrètement, même après un peu plus d’un mois d’utilisation, mes imperfections n’ont pas diminué.

Donc j’arrête.

J’ai d’ores et déjà remplacé par d’autres produits, je n’ai plus aucun picotements et pas de recrudescence des imperfections.

Je suis au final plutôt contente d’avoir pu tester ces produits sans rien débourser.

Je vais tâcher de leur trouver une nouvelle propriétaire dans mon entourage😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :